• Etre maman: vaste mission, pour laquelle nous n'avons pas été formée. Mon plus beau rôle, ma plus belle aventure... pour sûr... mais aussi un plus grand challenge, de perpétuelles remise en question, du doute, de la culpabilité... avec toujours beaucoup d'amour.

    A la maison, en ce moment, je trouve le rythme trop speed: les moments calmes me manquent, les câlins, prendre du temps, souffler, ne pas toujours chercher à remplir le temps, toujours trop de choses à faire..

    Et je suis épuisée, les loulous aussi : difficile de trouver du temps après l'école, le péri scolaire, les activités, et avant le dodo...

    En ce quasi milieu d'année: j'ai besoin de sérénité, re-retrouver une belle harmonie familiale, plus de chaleur , de ralentir le rythme, de lâcher prise mais pas le cadre. Dur dur n'est ce pas?

    Un des choses sur laquelle j'ai décidé de travailler en famille, c'est la colère!!

    pourquoi cette colère, qu'exprime -t- elle ?

    comment arrive-t-elle?

    te sens-tu capable d'apprendre à la gérer, en ressens-tu le besoin?

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Depuis quelque temps déjà, je ressens l'envie, le besoin d'écrire sur ce sujet.

    La précocité.... vaste sujet....que je découvre

    Tout a commencé, avec notre ainée, lolotte... une petite fille qui au fil du temps nous a amené son papa et moi face à de perpétuelles remises en question, de nombreux ré ajustements, d'importants désaccords.. me direz-vous, normal comme tous les enfants....Nana, de son surnom, nous a surpris dès sa naissance, un quelque chose...une Tite, toute petite préma avec dès le premier jour un regard a vous scotcher, là, sur place...

    Nana a grandit toujours très vite, trop vite?...c'est elle qui semblait fixer les étapes, nous mettant toujours face à du nouveau, sans que l'on puisse anticiper, nous prenant au dépourvu...

    Bébé, Nana dormait peu, bien réglée mais toujours réveillée de très bonne heure, une  toute tite sieste mais pas de signe de fatigue, à deux mois, elle suivait, fixait, communiquait avec son regard du regard, faisait les marionnettes à 4 mois: une lollote qui nous sollicitait beaucoup, notre attention, nos bras et une regard toujours tellement....

    A la crèche, elle allait vite : elle n'a jamais eu d'angoisses de séparation, au contraire, une volonté très tôt à vivre d'autres choses Mzelle ne dormait pas avec les autres, était installée en cuisine avec une ass. mat ou l'éduc, de belles années de crèche , épanouissantes, enrichissantes:les comptines, les ateliers cuisines, l'éveil musical ( bien sur je ne mentionne pas ici tous les épisodes par ailleurs de gastro, de grippes, virus en tout genre.. non non .. on en reparlera ailleurs..) nana absorbait tout, y allait avec plaisir, un personnel génial: nous étions en confiance.

    Nous étions un peu épuisés mais comme tous les parents: le taf, le speed...

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires