• Gamberge de maman....

    Ce matin, comme d'hab. et bien nous étions pressés: Papa devait partir tôt au boulot et les petits lous et moi avons commencé notre incessante course contre la montre du matin: déjeuner, lavage de 'tites ratounes', habillages, point sur les cartables.... oup's c'est nous qui devons apporter le gouter ce jour au périscolaire ( et oui gouter partagé une fois par mois semaine): zut pas prévu, ou est la cabas? on improvise....

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Etre maman: vaste mission, pour laquelle nous n'avons pas été formée. Mon plus beau rôle, ma plus belle aventure... pour sûr... mais aussi un plus grand challenge, de perpétuelles remise en question, du doute, de la culpabilité... avec toujours beaucoup d'amour.

    A la maison, en ce moment, je trouve le rythme trop speed: les moments calmes me manquent, les câlins, prendre du temps, souffler, ne pas toujours chercher à remplir le temps, toujours trop de choses à faire..

    Et je suis épuisée, les loulous aussi : difficile de trouver du temps après l'école, le péri scolaire, les activités, et avant le dodo...

    En ce quasi milieu d'année: j'ai besoin de sérénité, re-retrouver une belle harmonie familiale, plus de chaleur , de ralentir le rythme, de lâcher prise mais pas le cadre. Dur dur n'est ce pas?

    Un des choses sur laquelle j'ai décidé de travailler en famille, c'est la colère!!

    pourquoi cette colère, qu'exprime -t- elle ?

    comment arrive-t-elle?

    te sens-tu capable d'apprendre à la gérer, en ressens-tu le besoin?

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Parce qu'aujourd'hui, je peux en parler, oser en parler: bien sur je suis tiraillée encore par la culpabilité: pourquoi moi, pourquoi lui... mais oufffffffffffff je souffle, je me pardonne enfin un peu...

    Mon loulou a trois ans: il est beau, lui ses grands yeux noisettes, son sourire malicieux et charmeur, mon petit 'évan mac grégor' à moi: aujourd'hui partage de grands moments de complicité, de tendresse. On a nos petits rituels: par exemple celui du mardi après-midi: sa petite soeur à la crèche, ma grande à l'école: on reste tous les deux : jeux, ballade, sieste....un petit moment rien qu'à nous, 'notre petite bulle de savon', de bonheur...

    Mon loulou est donc né il a trois ans: une grossesse fatiguante, des douleurs ligamentaires, un bébé bas et du repos imposé des le sixième mois: il parait d'après notamment mon homme, que j'ai été pénible , raleuse, impatiente.. je me rappelle pas.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    LIPIKAR Baume 

    Petit truc bien-être

    L'année dernière, pendant la trèèèèèès longue période hivernale, mes louloous -quasi en même temps -ont fait une irruption de petits boutons: mes loulous sont des enfants issus d'une union mixte, mon conjoint ayant des origines algériennes et tous les trois ont une peau différente: mon aînée à la "peau caramelle comme pôpa" comme elle aime le dire, mon loulou a hérité de ma peau très claire et très fragile (tout rouge à la moindre contrariété, froid, chaleur) et ma roudoute (notre dernière) à la peau toute dorée... les boutons étaient diffus pour ma grande et et très concentré sur les mains pour ma dernière. J'ai consulté, en tant que maman qualifiée d'hypocondriaque par son homme!!!, j'ai pensé à plein de truc tres vilain!!! trop regardé sur le net bien sûr!!!! on a changé de lessive, de gel douche.... et puis à la deuxième consultation, le doc, enfin la doc, nous a préscrit un gel douche uriage et le crème "Lipikar  BAUME" avec pour diagnostic: trois petites peaux différentes mais atopiques et trop sèches.

    Depuis on ne se passe plus de la crème Lipikar, toujours posée sur la tablé à langer: elle est idéale pour masser bébé, pas trop grasse et surtout elle est super efficace pour les peaux sèches (les boutons ont disparus en quelques jours) notamment en période de froid (mes loulous ont souvent la peau du visage et des mains irritées, granuleuses) et je l'utilise moi-même pour mes mains  (plus d'effet tiraillement) et pour le visage :le soir quand j'ai envie de douceur apres le démaquillage et le matin quand j'utilise une crème fond teint que je trouve trop compacte pour eviter l'effet masque notamment sous le menton.

    Je la paie quasi 20 euros pour 400 ml mais franchement ça vaut le coup: voilà on aime, on conseille!!!

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    On aime, on partage:

     

     

    Auteur et illustrateur: Alex Sanders

    Editeur: Gallimar jeunesse/ Collection: Giboulées

    Septembre 2005

     "La reine Chipie Chipie" est une enquiquineuse de premier plan, derrière des apparences "mielleuses et "délicieuses".... Dans son magnifique château, elle s'amuse à jouer des vilains tours à ceux qui l'entourent... Une audacieuse mais attachante petite chipie...

    Nous on a aimé le lire: je l'ai acheté à ma grande en allant flâner dans une librairie du centre et j'ai eu un coup de cœur : d'abord j’ai toute suite pensé à ma nana: ensuite j'ai aimé la couverture et ça m' a beaucoup amusé: ces personnages crées autour d'un trait de caractère: manana a bien ri, ne l'a pas mal pris et l'a même apporté à l'école pour l'histoire de l’après midi. On va , c'est sur, lui compléter la collection.

    On est dans un monde de reine et de roi mais on sort du schéma le roi, la reine, la princesse..On aime ce coté décalé . Ma nana a dit en souriant " ça parle un peu de moi quand même!!!!" Le prochain ça sera "la reine jolie jolie"!!!

     

     

     

    eOn aime, on partage:

    D'Henry Selick d'apres le Roman de Neil Gaiman, dessin animé:animation ; sortie en 2009 (oscar du meilleur film d'animation en 2010)

    Coraline et sa famille viennent d'aménager dans une nouvelle maison: Coraline: une petite fille curieuse et intrépide, est en mal de repère dans cette grande nouvelle maison ou elle ne se sent pas encore chez elle, ses parents sont débordés: elle va alors trouver une clé lui permettant d'entrée dans un autre monde, parallèle: une sorte de double de son monde à elle : un monde ou ses parents paraissent plus présent, les murs de sa maison plus chaleureux et Coraline y trouve d'abord beaucoup de réconfort, enfin elle se sent chez elle dans un monde idéal: sauf que très vite , elle se rend compte que ce monde étrange est un leurre, un piège et souhaite retrouver sa vraie vie...

    On a beaucoup aimé: l'histoire et les thèmes abordés: l'imaginaire, la nécessité pour l'enfant d'avoir des échappatoires (la symbolique de la porte), la peur de l'inconnu et le manque de repère qu'il engendre au départ.... Ma fille âgée de bientôt 5 ans me jette parfois " je voudrai changer de famille" : ce dessin animé se situe aussi là, et permet un dialogue avec son enfant.

    On a aimé aussi la poésie des images, des personnages (le chat comme fil conducteur, le petit garçon a la bouche cousu...), des dessins, des couleurs: manana a un peu frissonnée ... mais a tenu toute l'histoire avec beaucoup d'intéret: une jolie histoire qui permet un voyage surprenant dans l'imaginaire et un moment agréable parent/enfant.

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique