• Même plus en colère....!

    Etre maman: vaste mission, pour laquelle nous n'avons pas été formée. Mon plus beau rôle, ma plus belle aventure... pour sûr... mais aussi un plus grand challenge, de perpétuelles remise en question, du doute, de la culpabilité... avec toujours beaucoup d'amour.

    A la maison, en ce moment, je trouve le rythme trop speed: les moments calmes me manquent, les câlins, prendre du temps, souffler, ne pas toujours chercher à remplir le temps, toujours trop de choses à faire..

    Et je suis épuisée, les loulous aussi : difficile de trouver du temps après l'école, le péri scolaire, les activités, et avant le dodo...

    En ce quasi milieu d'année: j'ai besoin de sérénité, re-retrouver une belle harmonie familiale, plus de chaleur , de ralentir le rythme, de lâcher prise mais pas le cadre. Dur dur n'est ce pas?

    Un des choses sur laquelle j'ai décidé de travailler en famille, c'est la colère!!

    pourquoi cette colère, qu'exprime -t- elle ?

    comment arrive-t-elle?

    te sens-tu capable d'apprendre à la gérer, en ressens-tu le besoin?

    Forcément, je culpabilise car je me dis que "des chiens ne font pas des chats" et que moi-même je travaille beaucoup sur cette émotion très présente en moi , sur laquelle je travaille un peu chaque jour.

    J'ai appris également que la colère est une émotion très fréquente chez les petits 'zèbres' ( enfant à haut potentiel) et très tôt, avec mon conjoint , nous avons été confrontés aux "grosses colères "de notre nana d'amour: à la maison, après l'école et puis de partout, de façon soudaine....Moments difficiles à vivre, à gérer pour nous mais aussi pour nos petits gremlin's, totalement désemparés par une telle ampleur d'émotion.

    Et voilà, que ces dernières semaines, je me rends compte que cette émotion est très présente à la maison: notre deuxième loulou se met à son tour à nous faire, se faire vivre de grandes décharges émotionnelles,: pour lui c'est très souvent apres l'école: nous pensons qu'il prend beaucoup sur lui, la journée, à l'école: c'est un garçon sensible, émotif mais qui à l'instar de sa grande sœur, ne met pas de mots sur ces maux justement: il verrouille tout, sa façon à lui de montrer sa tendresse ou sa colère, ce sont ces actes. Je l'observe depuis quelques semaines et je trouve que ses colères grandissent: je constate qu'il a beaucoup de mal avec le non, le fait d'attendre et qu'il a beaucoup de mal à accepter l'idée d'attendre lorsqu'il a une idée pour faire quelque chose: comme- ci il se trouvait face à un besoin immédiat de faire, de réaliser son idée : notre fils est passionné de petits bricolages, dessins, découpage , origami....depuis plus d'un an ( il était en moyenne section).

    Forcément, par modélisation, notre dernière choupette se met à parler fort, exiger, taper des pieds: bon en même temps, elle a 4 ans, elle nous teste... mais j'ai décidé de travailler sur cette émotion comme point de départ, en famille mais en essayant d'apporter une réponse propre à chacun de mes enfants et à jouer le jeu moi aussi et me mettre avec eux au défi de progresser sur la gestion de cette émotion.

    Nous réfléchissons donc aux moyens, outils à mettre en place:

     

    Premier Outil: la symbolique du volcan: idée qui ma été donnée par une bénévole de l'AFEP également: il s'agit de symboliser la colère par un volcan, en éruption, d'identifier quand la colère monte, de mettre de mots et soit seul, soit en demandant de l'aide de trouver un moyen pour "refroidir le volcan' et qu'il s'éteigne. Je pense que cette méthode va s'adapter plus à notre fille aînée: qui met plus aisément des mots, qui est la plus grande et que nous allons pouvoir ensemble travailler sur la gestion de cette émotion: la nommer, la reconnaitre, la comprendre, la canaliser.

     

    Deuxième outil: "La boite à colère ou à cris" celui-ci, je pense le mettre en place avec mon petit lou de 5 ans ( au final Lolotte âgée de 4 ans a voulu la sienne aussi) : un petit garçon très tendre, très timide qui depuis plusieurs semaines: se montre en colère, a du mal à accepter le non, nous pose énormément de décharge émotionnelle: ces colères sont de plus en plus fréquentes et difficile à canaliser. Notre loulou a du mal à mettre des mots.

    Il s'agit de fabriquer une boite personnalisé, et de demander à loulou d'aller crier dans sa boite lorsqu'il se sent très en colère.

    lorsque la boite est pleine, on pourra symboliquement ouvrir la boite dehors pour permettre à toute la colère de s'en aller.

    Même plus en colère....!

    Même plus en colère....!

     

    Même plus en colère....!Même plus en colère....!Même plus en colère....!

     

    Même plus en colère....!

     

    On a utilisé des emballages carton et des feuilles récup : j'aime l'idée de faire des bricolages "récup": on garde plein de matériaux, tissus, emballages, chute de feuilles...( dans deux caisses ikéa super pratiques et pas chers): je trouve que ça force l'imagination, la créativité avec un petit budget: les enfants ont toujours plein d'idées quand il s'agit de détourner, récupérer...

     

     

     

     

     

    En plus:

    un lien vers un site que j'ai trouvé intéressant, avec une proposition de conte et de création de "la boite à colère": "Oscar et la boite à colère"

    Télécharger « »

     

    De plus, j'ai très envie de me procurer l'ouvrage " Calme et attentif comme une grenouille ' de Eline Seynel: thérapeute néerlandaise: cet ouvrage est accompagné d'un CD d'exercices de médiation destiné aux enfants à partir de 5 ans, à faire en famille. J'ai lu de très bonne critique et j'ai pu entrevoir une extrait sur You tube qui nous a beaucoup  plus.Télécharger « calme-attentif-grenouille-meditation-enfants-81234 »

     Enfin, je conseille le dessin animé "Vice Versa" (film d'animation sorti en 2015 produit par Pete Docter): un pur moment avec ma fille aînée de 7 ans , nous l'avons vu cet été et aimé toutes les deux: le choix d'aller le voir que toutes les deux a été judicieux vu le thème: nous avons ri, souri ensemble, ressenti beaucoup de complicité: et ensuite beaucoup échangé sur nos émotions: la colère, la joie ... Il a fallu également évoqué tout de même le fait que nous apprenons à canaliser, gérer nos émotions une fois que nous les avons repéré, à voir...

    Télécharger « Vice-versa_(film,_2015) »

    Bien entendu, je partagerai la mise en place de mes outils, de mes lectures au fil, de nos expériences en lien....

     

     EN plus:

    - en lien avec la précocité: un article signé Arielle Adda du 15/12/2015 paru dans sa chronique du "journal des femmes",

    Télécharger « l-enfant-doue-en-colere.shtml »

     

     

     

     

    « Notre tite 'zébrette'Sur les routes de 2016.... »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :