• Moi ma quête, mes névroses, mes gamberges....#1

    Mon petit carnet,

     

    Moi ma quête, mes névroses, mes gamberges....

    Je ressens le besoin de m'inscrire dans une dynamique de changement: bien sûr , toujours en lien avec ma quête de l'authenticité et d'accomplissement: il s'agit pour moi de me sentir mieux, d’être mieux, tout en restant moi, ne pas se mentir, ni se trahir, ne pas chercher à coller à une image: par expérience, cela ne fonctionne pas de projeter sur soi ce que l'on admire chez autrui.On peut évidemment s'en inspirer, puiser la force au contact de ces personnes là mais il est important de trouver son propre "moi".

    Depuis longtemps, j'aspire à cette unité, me sentir un tout, consciente de mes forces et de mes faiblesses: ne plus etre dans cette sensation  de se courir après et donc de ressentir un essoufflement récurrent, épuisant pour le corps et moralement. Sortir peu à peu des schémas néfastes et rompre  avec certains rapports de cause à effet engendrant sentiment d'échec et culpabilité.

    J'ai commencé, comme ça, sans formaliser ce changement, ni trop le verbaliser: en avec cette question: ne plus me courir après?! Mais qui suis je au fond en fait?

     

    Mon petit carnet,

     

    Moi ma quête, mes névroses, mes gamberges....

    Je ressens le besoin de m'inscrire dans une dynamique de changement: bien sûr , toujours en lien avec ma quête de l'authenticité et d'accomplissement: il s'agit pour moi de me sentir mieux, d’être mieux, tout en restant moi, ne pas se mentir, ni se trahir, ne pas chercher à coller à une image: par expérience, cela ne fonctionne pas de projeter sur soi ce que l'on admire chez autrui.On peut évidemment s'en inspirer, puiser la force au contact de ces personnes là mais il est important de trouver son propre "moi".

    Depuis longtemps, j'aspire à cette unité, me sentir un tout, consciente de mes forces et de mes faiblesses: ne plus etre dans cette sensation  de se courir après et donc de ressentir un essoufflement récurrent, épuisant pour le corps et moralement. Sortir peu à peu des schémas néfastes et rompre  avec certains rapports de cause à effet engendrant sentiment d'échec et culpabilité.

    J'ai commencé, comme ça, sans formaliser ce changement, ni trop le verbaliser: en avec cette question: ne plus me courir après?! Mais qui suis je au fond en fait?

    Moi ma quête, mes névroses, mes gamberges....

    Et au départ, j'ai choisi un petit carnet... de bord...: un peu comme mon premier espace rien qu'à moi (enfin presque si j'en crois les petits dessins tendre de mon aîné qui me le pique en secret et qui doit etre intriguée: elle ne sait pas encore lire)

    Moi ma quête, mes névroses, mes gamberges....

    Et j'ai listé (oui, je suis la reine des listes, en tout genre, cahier, post its...) j'ai listé de façon un peu brouillon mais bon c'est du "tout moi": on ne lutte pas contre son moi profond!: j'ai listé mes envies, mes désirs, mes objectifs, ce que je voulais améliorés: concernant mon bien etre, en tant que femme, que maman, qu'amoureuse...conernant mon image (me ré-approprier mon image,mon corps, me sentir bien avec mon reflet et ne plus le fuir), concernant mes relations à autrui, ma famille, mes amis....Oui j'ai listé... des choses sérieuses, des choses plus légères,  Et déjà, ça m'a fait du bien et très vite ce petit carnet devenu symbole de mon changement et de ma quête du mieux, ben , je l'ai aimé, fait suivre, sur ma table de chevet, glissé dans mon sac. Il représente mon point de départ, le passage en tre l'envie, la projection et la mise en oeuvre.

     

    Nous sommes un lundi soir, mes petits "gremlin's d'amour" dorment!!!!! et j'ai ouvert mon carnet. J'ai du commencer à lister des petites choses il y a un an ,et je me rends compte que j'ai avancé, j'ai re appris à prendre un peu de temps pour moi, j'ai fait le pas d'aller chercher des réponses dans mon histoire, j'ai franchit le pas de petits changement physique (coupe de cheveux, abandon de mon leeging-survet multi-fonction hait par mon homme!!!, j'ai osé le jean-slim!!!!), projection de projet professionnel sur du long terme, commencer à reprendre le temps pour des centre d’intérêts, des passions trop longtemps mises de coté... ce n'est vraiment qu'un début mais le fait de ré-ouvrir des portes tout en se laissant du temps...c'est essentiel 

    « L'éphémère...Petit truc bien-être »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :